top of page
  • This package is for people who are ready to embark on an adventure of ...


    4 h

Permettez-moi de commencer par moi-même, peut-être qu'on partage des choses en commun...



Je m'appelle Mariam Bennouna, J'ai 40 ans, originaire du Maroc, vivant à Londres avec mon mari et mon fils.


J'ai été diagnostiquée avec la maladie de Parkinson à début précoce depuis l'âge de 28 ans, ce fut un tournant dans ma vie.

Tout a commencé par une raideur au bras droit, que j'ai considérée comme une conséquence de la fatigue ou du stress. Mais comme je sentais que la raideur atteignait ma jambe droite, j'ai consulté mon neurologue qui m'a confirmé le diagnostic. C'était un tel choc quand la seule chose que vous savez sur la maladie de Parkinson, c'est que c'est la « maladie du genre des personnes âgées ». Mais grâce à ma force mentale, mon attitude positive et ma résilience, je l'ai accepté et j'ai appris à adapter ma vie autour de mes symptômes.


Aujourd'hui, la plupart des membres de ma famille et de mes amis me disent qu'ils ne sentent même pas que j'ai la maladie de Parkinson, sauf lorsque mes symptômes sont très visibles (ce qui se produit généralement une ou deux fois par jour pendant quelques minutes). Je partagerai avec vous à quoi je ressemble avec mes pires symptômes dans mon prochain post ! Il est vrai que la maladie de Parkinson est une maladie dégénérative qui n'a pas encore de remède, mais ce n'est pas une condamnation à mort, et certainement pas la vôtre non plus.

Partagez avec moi votre histoire si vous avez également été diagnostiqué à un jeune âge. Contactez-moi aussi si vous avez besoin de mon aide.










3 vues0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page